Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

Articles Récents

12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 07:16
"- Cette nuit, un homme va marcher sur la lune.
- Et alors ? Du moment qu'il n'en tombe pas. C'est pour ça que tu appelles ? Depuis quand t'intéresses-tu à ce genre de choses ?
- Depuis cinq minutes. Max a appelé et m'a dit que je devais regarder.
- Et alors toi, tu le fais.
- Helga, le ressentiment dans le ton de ta voix ne m'a pas échappé. Certes, les astres sont bien le moindre de mes soucis, la terre aussi; mais je suis content que Max ait appelé, car j'ai ainsi l'occasion de te demander de m'accueillir pour que nous regardions ensemble.
- Je ne sais pas si j'en ai envie, Onno.
- Mais c'est moi qui décide ce que tu veux, non ?
- Plus depuis un certain temps. Et qui te dit que je n'ai pas depuis des années un autre ami, vautré ici sur le divan ?
- Parce que je sais que, là où je suis passé, l'herbe ne repousse plus.
- Onno, ce n'est pas croyable. Tu n'as donc pas changé ?
- Dans un quart d'heure, je sonne chez toi - et si tu n'ouvres pas, je supprime demain l'Institut d'histoire de l'art. First thing in the morning.
- Évidemment; tout ce que tu souhaites, c'est pouvoir apporter ici ton linge sale.
- Écoute, chère Helga, sais-tu comment les Habsbourg étaient enterrés ?
- Comment ? Enterrer les quoi ?
- Les Habsbourg. Les monarques austro-hongrois.
- Comment ils étaient enterrés ?
- Oui, tu le sais sûrement ?
- Mais qu'est-ce que tu veux dire, bon sang ?
- Écoute bien. Le cortège arrivait avec le cercueil près de l'église des Capucins à Vienne et là, le majordome ou quelqu'un de ce genre frappait trois fois de son bâton à la porte. À l'intérieur, on entendait la voix tremblante d'un vieux moine, qui demandait : "Wer ist da1 ?" Le majordome disait alors : "Seine kaiserliche und königliche, apostolische Majestät2, empereur d'Autriche, roi de Hongrie" et encore cinq cent quatre-vingt six autres titres. À l'intérieur, on gardait le silence, si bien qu'il frappait à nouveau trois coups sur la porte et ânonnait la même liste. Quand il frappait pour la troisième fois à la porte et que le moine demandait à nouveau : "Wer ist da ?" - le majordome répondait : "Ein armer Sünder3." À ce moment-là seulement les portes s'ouvraient."

1 "Qui est là ?"
2 "Sa Majesté apostolique, impériale et royale."
3 "Un pauvre pécheur."

Harry Mulisch (né en 1927), La découverte du ciel - traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin avec la participation de Philippe Noble

Vanitas with a Crystal Ball Framed Giclee Print
Vincent Laurensz van der Vinne (1629 - 1702), Vanité avec une boule de cristal
Repost 0
Published by Agnès - dans Textes
commenter cet article
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 07:54
Un nouveau modèle de Braque de Weimar avec ce chien au regard plein de mélancolie :

Braque_ob

La broderie fait 109 x 85 points et comporte 22 couleurs DMC. Comme très souvent, le diagramme a été réalisé en partant d'une photo que vous m'avez confiée.
Repost 0
Published by Agnès - dans Créations
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 07:22
J'ai la chance d'habiter une région rurale très riche en insectes et en papillons; voici ce que nous avons pu observer en une heure de promenade (je m'excuse pour la qualité des photos, l'appareil ne vaut pas grand-chose et la photographe, rien )...

Tircis :

Papillon

Vanesse du chardon :

Papillons_6

Flambé :

Papillons_2

Paon-du-jour :

Papillons_4

Robert-le-diable :

Papillons_5

Deux demoiselles, en bord de ruisseau - Caloptérix vierge (femelle) :

Papillons_7

Caloptérix éclatant (mâle) :

Papillons_8

Maïs authentique :

Papillons_3

Hérisson transgénique !

Papillons_9
Repost 0
Published by Agnès - dans Nature
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 16:38
J'avance doucement sur "I love my garden" de Dimensions, très agréable à broder :

Jardin_0907

J'ai remplacé la toile aïda vanille du kit par une étamine écrue.
Repost 0
Published by Agnès - dans Ouvrages
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 15:19
Pour celles qui n'ont pas pu s'y rendre, comme pour celles qui y étaient et qui veulent revivre ce beau salon très réussi, le club organisateur des P'tits points de Sologne a mis en ligne une superbe galerie de photos... bonne balade...
Repost 0
Published by Agnès - dans orbispictura
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 14:50
Sans doute inquiète de devenir enfin sensée quant à mon nombre d'en-cours, j'ai commencé ce charmant dessin de Barbara Mock :

Dimensions - I Love My Garden - Cross Stitch World
J'emprunte l'image à l'excellent site sur lequel j'ai commandé le modèle : https://www.crossstitchworld.com
J'en suis là :

Jardin_0707
Repost 0
Published by Agnès - dans Ouvrages
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 09:44
Contre toute attente, je me tiens sagement aux petites maisons de Maryse :

Maisons_0607

Ça n'a rien à voir mais hier j'ai réussi à photographier un argus bleu et je suis toute fière (c'est la petite chose perchée à gauche de la photo) :

Buddleia_1

Deux flammes couleur lilas :

Buddleia_2
Repost 0
Published by Agnès - dans Ouvrages
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 10:43
"Cher Onno,
[...] Beaucoup d'hommes sont amis, sans que j'aie l'impression que cette amitié ait grand-chose à voir avec ce qui nous liait; moi-même, j'ai naturellement eu souvent des "amis", mais il s'agissait toujours d'une relation de tout autre nature. Faut-il alors parler d'"âmes-soeurs" ? Mais cette expression non plus, sans doute, ne donne pas la clé, car peut-on imaginer âmes plus dissemblables que les nôtres ? Peut-être, me suis-je dit parfois, faut-il plutôt penser à l'affinité de la foudre pour la terre : tantôt j'étais la foudre, tantôt c'était toi. Je ne veux pas parler pour toi, mais avant notre rencontre je me sentais souvent, en effet, comme une nuée d'orage qui ne pouvait pas se décharger. Ou plutôt : après notre rencontre, j'ai compris que je m'étais souvent senti ainsi. Je me rends parfaitement compte que, jusqu'ici, j'ai l'air de t'écrire une lettre d'amour, et en un sens c'est bien ce que je fais. Mais tu es évidemment la dernière personne à qui il pourrait échapper que j'emploie l'imparfait. D'une façon que je ne me pardonnerai jamais, j'ai perdu le droit de dire que nous sommes encore amis. Il m'est presque impossible d'avouer de quoi il s'agit; j'aimerais mieux continuer à écrire jusqu'à la fin de mes jours, dans le seul but de retarder cet aveu. Onno ! L'enfant qu'attend Ada est peut-être de moi.
"

Harry Mulisch (né en 1927), La découverte du ciel - traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin avec la participation de Philippe Noble

Reproduction imprim�e de Storm at Sea
Gustave Courbet (1819 - 1877), Tempête sur la mer
Repost 0
Published by Agnès - dans Textes
commenter cet article
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 08:57
Amélie S. a eu la gentillesse de m'envoyer (il y a longtemps déjà, je m'excuse auprès d'elle d'avoir autant tardé ) cette photo :

Perruche_amelie_s

A gauche, une perruche calopsitte, à droite, un cacatoès rosalbin. Je trouve le choix de sa toile très réussi, ainsi que l'encadrement ! Merci à vous Amélie...
Repost 0
Published by Agnès - dans Créations
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 18:43
J'aurai le plaisir d'y participer la semaine prochaine :

http://storage.canalblog.com/66/85/172403/38326754.jpg
La liste des exposants et tous les renseignements pratiques sont sur le blog des Moulinettes sisters...
Repost 0
Published by Agnès - dans orbispictura
commenter cet article