Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

Articles Récents

19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 05:45

Le ciel isérois est tourmenté depuis plusieurs jours, pour preuve ces clichés pris à quelques minutes d'intervalle, au lever du soleil :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/bronze_1.jpg


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/bronze_2.jpg


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/bronze_3.jpg


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/bronze_4.jpg


Je n'ai apporté aucun traitement à la photo; c'est la première fois que je voyais ces teintes bronze dans le ciel...

Repost 0
Published by Agnès - dans Nature
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 06:04

Telle est ma progression sur le tableau automnal d'Helen Wind, "Sous les bois" :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/wind_1706.jpg


Je pense l'avoir bientôt terminé, il est vraiment très agréable à broder...

Repost 0
Published by Agnès - dans Ouvrages
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 05:19

sont les deux oiseaux venus se poser sur les cases des mois de mai et juin :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/oiseaux_1705.jpg

Repost 0
Published by Agnès - dans Créations
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 06:05

Cela faisait un petit moment que je souhaitais dessiner une tête de cheval harnaché; le cheval qui servait de monture à Mandrin dimanche dernier était vraiment spectaculaire, le voilà maintenant croqué :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/pre_3.jpg


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/pre_2.jpg


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/pre_1.jpg


Il a rejoint ses camarades :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/pre_5.jpg


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/pre_4.jpg


Un jour je prendrai le temps de transcrire tous ces dessins au trait en grilles de point de croix...

Repost 0
Published by Agnès - dans Dessins
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 06:19

J'ai terminé les bordures destinées au tableau des regards d'animaux de la forêt :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/bordure_haute.jpg


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/bordure_basse.jpg


Après quelques minutes de Photoshop :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/regards_bordure.jpg


En réalité il n'y aura pas de vignettes dont le fond serait brodé d'une couleur différente de celle du tissu, c'est juste pour donner une idée de la chose Il me reste à retranscrire tout ce petit monde en diagramme de point de croix et quelque chose me dit que ça ne va pas se faire en dix minutes; je vous montrerai ma progression au fur et à mesure...

Repost 0
Published by Agnès - dans Dessins
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 06:14

Nous habitons à quelques kilomètres de Saint-Genix sur Guiers, une commune à la frontière de la Savoie et de l'Isère; ce week-end le village avait organisé les choses en grand :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_0.jpg


Le Guiers sert de frontière naturelle entre les deux départements; des troncs imposants ont été arrachés lors de la fonte des glaces et se sont coincés dans les piles du pont :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_1.jpg


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_4.jpg


De l'autre côté du pont le débit s'accélère, même si nous sommes loin des crues de printemps :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_3.jpg


À l'entrée du petit bourg, deux postes frontières :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_2.jpg


Et une invite alléchante :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_5.jpg


En contrebas, un char pavoisé :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_6.jpg


Une reconstitution autour de la figure du brigand Mandrin se met en place sur les rives du Guiers, où accostent des contrebandiers :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_10.jpg


Des complices les attendent, avec un chargement de tabac, mis en joue par les soldats français stationnés en Isère :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_9.jpg


Heureusement, tout le monde s'en sort sain et sauf et le cortège peut se mettre en route :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_12.jpg


Mandrin et son compagnon d'armes ferment la marche :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_11.jpg


Mandrin était interprété par une cavalière talentueuse :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_13.jpg


Son magnifique cheval :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_15.jpg


Sur le parvis de l'église, un cracheur de feu :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_14.jpg


Une Savoyarde en costume traditionnel de Maurienne :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_17.jpg


Les tambours :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_18.jpg


Mandrin à quelques minutes de la mise en scène de son arrestation :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_16.jpg


En coulisses, saltimbanques et maréchaussée fraternisent :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_19.jpg


Conciliabule :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_7.jpg


Âne-achronisme :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/guiers_8.jpg


Bref, une matinée très agréable...

Repost 0
Published by Agnès - dans Flâneries
commenter cet article
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 05:58

« Que l’on me permette donc, pour décrire Annabelle, de dire simplement qu’elle était une fillette adorable, ma cadette de quelques mois. Ses parents, vieux amis de ma tante et d’esprit aussi étriqué que le sien, avaient loué une villa non loin de l’hôtel Mirana. […]

D’emblée, nous fûmes passionnément, gauchement, franchement, atrocement amoureux ; désespérément, devrais-je dire aussi, car nous n’aurions pu apaiser ce désir de possession mutuelle qu’en nous imprégnant littéralement l’un de l’autre, en nous dévorant réciproquement jusqu’à la dernière particule du corps et de l’âme. Or, nous ne pouvions pas même nous aimer, alors que les gamins des rues en auraient cent fois trouvé l’occasion. À l’exception d’une folle tentative nocturne dans son jardin (j’y reviendrai tout à l’heure), nous ne connûmes jamais qu’une solitude dérisoire, hors de portée de voix mais non des regards, dans quelque coin de la plage populeuse. Là, couchés sur le sable tendre à quelques pas de nos cerbères, nous restions tout le matin dans un paroxysme de désir pétrifié, guettant le moindre cahot dans l’espace ou le temps pour nous frôler brièvement : sa main, à demi enfouie dans le sable, se faufilait vers moi sur le bout de ses doigts bruns et fuselés avec une lenteur tâtonnante et somnambulique ; ou bien c’était son genou opalescent qui commençait de ramper à ma rencontre en un long et prudent voyage ; parfois un rempart adventice érigé par des enfants nous offrait un abri précaire derrière lequel j’effleurais ses lèvres salées ; mais après ces caresses incomplètes, la tension exaspérée de nos jeunes corps ignorants et vigoureux était telle que même l’eau bleue et fraîche, où nous nous cherchions encore, ne parvenait pas à nous calmer.

Parmi les trésors perdus au cours de mes voyages, je chérissais tout particulièrement une photographie (prise par ma tante Sibylle) sur laquelle figuraient, assis en groupe à la terrasse d’un café, Annabelle, ses parents et un vieux et digne gentleman avec une jambe raide, le docteur Cooper, qui courtisait ma tante cet été-là. […] Cela se passait le dernier jour de cet été fatal, quelques minutes seulement avant la deuxième et ultime tentative que nous fîmes pour déjouer le destin. Sous le plus futile des prétextes (c’était notre chance dernière et rien d’autre n’importait), nous nous esquivâmes du café et courûmes à la plage. Là, sur une bande de sable désert, dans l’ombre violette d’une grotte de rochers roses, nous eûmes un bref échange de caresses avides, avec pour unique témoin une paire de lunettes de soleil oubliée par un estivant. J’étais à genoux et sur le point de posséder ma bien-aimée quand deux baigneurs barbus, le vieil homme de la mer et sin frère, sortirent des flots en nous criant des encouragements obscènes, et, quatre mois après, elle mourut du typhus à Corfou. »


Vladimir Nabokov (1899 - 1977), Lolita – traduction d’Éric Kahane




Jack Vettriano (né en 1951), Sweet Bird of Youth

Repost 0
Published by Agnès - dans Textes
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 07:26

Le tableau d'Helen Wind avance rapidement :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/wind_1306.jpg


Il reste du travail, mais j'ai confiance :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/country_2.jpg

Repost 0
Published by Agnès - dans Ouvrages
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 09:56

J'ai reçu pour mon anniversaire un très joli étui à ciseaux de la part de Rosita, une brodeuse suisse que je connais depuis quelques années et que j'ai eu le plaisir de rencontrer au salon d'Evian :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/rosita_1.jpg


Je ne sais ni coudre ni faire du cartonnage, alors j'étais ravie de posséder un joli accessoire comme celui-ci :


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/rosita_2.jpg


http://sd-5.archive-host.com/membres/images/164353825412355948/rosita_3.jpg


Un immense merci à toi Rosita F_05BL_1

Repost 0
Published by Agnès - dans Amitié
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 06:20

un modèle d'Helen Wind tiré de Country au point de croix, intitulé "Sous les bois" :


J'en suis là :


Il y a peu de coloris mais ça promet d'être joli :


Je brode sur une étamine 12 fils coloris marron glacé, la photo n'est pas vraiment fidèle...

Repost 0
Published by Agnès - dans Ouvrages
commenter cet article